fbpx
vendredi 26 novembre 2021

À voir ce mois-ci

L'hysope retrouvée...

L'hysope ou Hyssopus officinalis est une plante pleine de vertus médicinales, très odorante et d'un beau violet, qu'on ne trouve que très, très rarement naturalisée dans notre région. Elle a été vue récemment sur le plateau de Siou-Blanc et c'est une très jolie découverte ! A respecter absolument vu sa rareté.

IMG 4316 r

la Cornifle !

Lors de notre dernière sortie sur les rives du Lac Sainte Suzanne à Carcès, nous avons remarqué une bizarre plante flottante dans les eaux boueuses du Lac. C'était de longs filaments dérivants, portant localement des feuilles aux allures de rince-bouteilles verts, bizarrement rudes au toucher et fragiles...

Ceratophyllum demersum1 r

C'est Ceratophyllum demersum la Cornifle en français. On remarque que "cerato" signifie corne en grec et Phyllum la feuille, bien sûr. Les feuilles de la Cornifle sont dures au toucher.

Cette plante est bien connue dans le quart Nord-Est de la France, mais peu présente dans le Var et on l'avait même perdue de vue en Provence basse, jusqu'à notre récente découverte. Le Conservatoire Botanique a été informé...

 

Ophrys bécasse

Ou encore "Ophrys scolopax".

Le nom savant de la bécasse - car rien n'empêche une bécasse d'avoir un nom savant ! - est Scolopax rusticola. C'est un oiseau certes charmant, mais peu coloré et avec un assez long bec.

Tandis que l'Ophrys scolopax est le plus bel oiseau des îles qui soit, avec des magnifiques sépales roses et un labelle chamarré, assurément une des plus belles orchidées du Var. Vu de profil son gynostème (le pistil des orchidées) rappelle une tête d'oiseau au bec bien monté. Voilà pour l'étymologie et son origine.

A voir dans les collines autour de Toulon en ce moment. Attention cueillette interdite !P4267124!

Kundmannia sicula

Deux de nos sociétaires, France et Yvette, ont découvert et identifié une nouvelle station d'une plante rare en France, connue en Corse du Sud, vue il y a fort longtemps à Porquerolles, plus récemment à St Mandrier, au Pradet et à Roquebrune. Nouvelle station sur la commune du Revest.

Il s'agit de Kundmannia sicula une apiacée de Méditerranée centrale et Maghreb, apparemment en train de se répandre, une preuve de plus du réchauffement climatique en cours... Voir la photo ci-dessous.

Pour plus de détails cliquer sur le lien suivant :

 

 

P5197785 r

 

Printemps barbare !

Si vous habitez à moins de 10 km d'un terrain siliceux et humide, vous aurez peut être la chance de voir la Barbarée du printemps ! Où sinon plantez-la (sur le même genre de sol...). C'est le cresson des jardin, comestible cultivé.

C'est une plante bisannuelle, qui fait une rosette la première année et ses fleurs la deuxième. Son nom n'a rien à voir avec les barbares, mais seulement avec Sainte Barbe, la patronne de ceux qui manient les explosifs, les mineurs, les pompiers, ceux qui craignent la foudre. Cette salade est assurément piquante !

Barbarea verna 5 r

Belle touffe sur le fond humide d'un lac de Valcros en niveau bas

P4046674 r P4046675 r

feuille très divisée

P4046687 r

avec des oreillettes embrassantes à la base